jeudi 7 juin 2018

The Count Ibex Masterpiece Project (3)

20 juillet 2015

Pour mon tableau de deux mètres par six, j’ai commandé un châssis sur mesure à mon fournisseur habituel. Il me fut livré en pièces détachées. Un beau puzzle en bois! Pour la toile, j’ai choisi une toile en polyester très fine de grain et très solide, enduite de six couches de gesso. Je n’aurai qu’à passer un léger coup de papier de verre à l’eau (grain 500 pour ceux que ça intéresse) pour obtenir une surface parfaitement lisse. Pour le montage de la toile, j’ai fait appel à mes neveux, nièces et petits cousins pour m’aider à manipuler ce très grand format. Après le montage du châssis, on l’a disposé sur des tréteaux et déroulé la toile par dessus pour ensuite la tendre et la fixer à l’aide d’une pince à tendre et des semences de tapissiers (des clous quoi). C’était la première fois que je tendais une toile aussi grande mais ce n’est pas plus difficile qu’un plus petit format. Ensuite nous l’avons accrochée au mur. J’avais fabriqué des poignées en sangle synthétique fixées au dos du tableau pour faciliter la manipulation. Elles resteront à demeure. Préalablement  j’ai dû fixer des montants en bois de différentes épaisseurs pour rattraper les irrégularités du mur qui n’était pas plan. À la fin de la journée, nous avons fait une photo souvenir. Nous avons même dansé. C’était assez vertigineux penser que la prochaine fois qu’on décrochera cette toile du mur, elle sera terminée. Dans un an si tout va bien…

For my two meter by six painting, I ordered a custom frame from my usual supplier. It was delivered to me in spare parts. A beautiful wooden puzzle! For the canvas, I chose a very fine grain polyester fabric and very solid, coated with six layers of gesso. I'll just have a light shot of waterproof sandpaper (500 grain for those interested) to obtain a perfectly smooth surface. For the assembly of the canvas, I appealed to my nephews, nieces and little cousins to help me handle this very large format. After mounting the frame, it was placed on trestles and unrolled the canvas over and then stretch and nail it. It was the first time I had been stretching such a large canvas, but it's no more difficult than a smaller one. Then we hung it on the wall. I made synthetic strap handles on the back of the board for easy handling. They will remain definitively. Previously I had to fix some pieces of wood of different thickness to minimise the irregularities of the wall. At the end of the day, we made a souvenir photo. We even danced. It was quite dizzying to think that the next time we take this canvas off the wall, it will be finished. In a year hopefully ...

La team de Lartigue-Messerschmit:  Claire, Adrien et Nicolas
Je dispose la dernière fixation au mur
Petit dépoussiérage avant de dérouler la toile
Les signatures de mes assistants et moi-même sont cachées ici!
Je tends la toile en commençant par les centres des deux côtés.
Ils me relayent.
Concentration extrême.
Travail accompli!




Aucun commentaire: