mercredi 16 juillet 2008

J'ai rencontré Karen Guillorel, Vincent Radix etc (2)

Avant hier, entre Narbonne et Bézier, sans vraiment se donner rendez-vous, on s'est retrouvés sur le parking d'un centre commercial désert. C'est la magie de Karen. Je les ai trouvé en forme. Plein de couleurs, un peu fatigués mais rayonnants. Ils ont connu bien des galères à leur départ mais tout va mieux. J'ai fait la connaissance des deux peluches géantes: Chamane et Grand Dadais. Tellement complices avec leurs guides. Ils ont particulièrement apprécié les carottes que je leur avais apportées.

Je crois que Karen et Vincent étaient heureux de voir un visage ami. Nous avons un peu parlé à l'ombre d'un bosquet. C'est fou comme les nomansland des zones industrielles et commerçantes peuvent être accueillantes pour les voyageurs d'un autre temps. Karen a sorti sa caméra et un micro pour m'interviewer. Ne vous inquiétez pas, elle n'a pas changé! Elle a emporté le couteau que je lui avais fabriqué pour son voyage à Compostelle. Le pauvre mériterait bien un peu d'aiguisage. J'ai été heureux de le retrouver sur elle, relié a un objet tout aussi symbolique qu'une boussole. Elle m'a proposé de marcher trois jours avec eux. J'aurais pu le faire mais c'est là qu'on s'aperçoit de ses limites. Trois jours ce n'est rien pourtant. Je vais quand même y réfléchir et essayer de me décider avant qu'elle n'arrive à Amsterdam.

Les gens du supermarché Casino ont étés très sympa de leur apporter deux seaux d'eau ainsi que des fruits et des légumes pour les montures. Les ânes ont l'air tellement chargés. Ils ne portent que 45 kilos qui occupent beaucoup de volume. Souvent, un livre ou deux tombaient lorsque le bât frottait une branche. Ils ont dû en semer plus d'un sur leur route nos Petits Poucets littéraires.

Vincent m'a montré leur balise GPS et Karen le sac où elle range son ordinateur portable et sa caméra. Vous les rencontrerez sûrement bientôt sur Second Life où vous pourrez leur parler et les écouter. Moi, j'ai pu les sentir et les embrasser dans la Real Life et j'en fus ému aux larmes.

Le site de leur voyage: http://www.etroubadours.com/

4 commentaires:

FreZ a dit…

Tu es aussi coutelier à tes heures ?

Hubert de Lartigue a dit…

http://www.hubertdelartigue.com/pp_couteau_01.html ;)

FreZ a dit…

Ah oui... quand même...
(sur le cul, là, je suis)

manu-xyz a dit…

Les photos ont vraiment un côté magique : d'un côté la pampa et de l'autre la "civilisation"