Affichage des articles dont le libellé est Promo. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est Promo. Afficher tous les articles

lundi 23 juin 2014

Le prix de la romancière 2014

Je connais Myriam Kournaf depuis que Thierry Taittainger me demanda de faire un portrait de la nouvelle directrice de l'hôtel Montalembert pour sa belle revue Senso il y a déjà 10 ans. J'avais pris beaucoup de plaisir à honorer cette commande.



Je me souviens que j'avais commencé ce portrait, en public, lors d'un festival airbrush à Spa, organisé par Hugo & Daisy Vervliet.



Depuis ce jour, Myriam ne manque jamais de m'inviter à la remise du prix Montalembert ou prix du premier roman de femme devenu depuis prix de la romancière. C'est toujours un plaisir de me retrouver dans cet univers cosy où la crème de l'édition française se retrouve en souriant pour honorer et accueillir chaque année une nouvelle venue. Je ne connais personne mais en reconnais beaucoup. Je me sens toujours en retrait, comme un témoin privilégié de cette faune littéraire et cette année j'ai décidé d'apporter mon appareil photo. Le champagne aidant, j'ai eu l'audace de sortir mon appareil sous le nez de ces dames et bien m'en a pris car j'étais invisible, c'était parfait. Voici quelques extraits.

Je ne connais pas tout le monde mais certains semblent comme moi, un peu étrangers.

Myriam, parfaite hôtesse.

Jean-Marie Rouart

Pour la deuxième année consécutive, le président du jury est Christophe Ono-Dit-Biot.

La gagnante du prix 2010 pour son roman Fourrure qui m'avait beaucoup ému, la magnifique Adélaïde de Clermont-Tonnerre.

À droite, Irène Frain en invitée.

Le remise du prix.

Dans le public, une autre figure étrange.

Christophe Ono-Dit-Biot prononce son discours.

Jambes dans la lumière.

Seul et un peu perdu,  Nicolas Bedos.

La gagnante est Fatima Bhutto pour le roman de sa vie: Les lunes de Mir Ali. (lire l'article de Christophe Ono-Dit-Biot)

Le trophée est signé Arthus-Bertrand

Le champagne est signé Laurent-Perrier mais Fatima ne boit pas, elle offrira sans doute cette magnifique bouteille.

Adélaïde, lumineuse.

Le président d'une édition précédente, Didier Van Cauwelaert.

Mesdames les journalistes, également auteurs et membres du jury:
Olivia de Lamberterie, Christine Orban et Catherine Schwaabe.

Quand la beauté est talentueuse: Fatima Buttho.

Fatima Buttho en dédicace sur la terrasse ensoleillée de l'hôtel Montalembert.

lundi 12 mai 2014

Claire Francisci (avec son imprimatur)

Claire Francisci ouvre son école de pole dance: www.polespiritparis.com

Claire fut le plus beau modèle de ma période pin-up. Je l'ai rencontrée grâce à Camille, une bricol'girl elle aussi danseuse au Crazy Horse. Sa longue chevelure blonde, ses jambes interminables m'ont inspiré plus d'une œuvre dont la couverture de mon artbook French Pin-ups (disponible chez Boo!press) En voici quelques exemples:

French Pin-ups, couverture de mon artbook chez BOO!press
Ariel, pin-up pour un avion

Tulips

Tore vert

Tita for ever

Sublime diagonale

Paris coquin, fausse couverture

Le compas

Claire en scène

Claire assise

Cascade

On ne s'est jamais perdus de vue, nous échangeant nos vœux tous les ans. Il y a quelques années, elle m'a fait la joie de m'inviter à son mariage, un mariage de conte de fée, inoubliable, puis plus tard, elle m'a commandé le portrait de ses triplés!





Car cette beauté est une mère de famille épanouie et assumée. C'est l'un des seuls modèles que je vouvoie encore après toutes ces années. Je pense que la première séance de pose à été photographiée en argentique en 2000. Je n'arrive pas à croire qu'elle possède encore ce corps incroyable. C'est certainement le goût de l'effort et de discipline inculquée par la danse classique qu'elle pratiqua au point de pouvoir désormais l'enseigner. 

Je connais mal le pole dance mais il me semble que depuis quelques années, comme le trip tease, cette discipline est sorti de son guetto pour atteindre des sommets de beauté et de technique et devenir véritablement un art, sans pour autant renier le côté séducteur de son érotisme sportif et aérien. Car c'est dans l'espace que se déploie comme au ralenti le compas de ces héroïnes. S'affranchissant de la pesanteur, elles tracent des arabesques écartelées qui nous mettent les sens dessus dessous.

J'adore ces arts qui nous touchent à plusieurs niveaux, qui provoquent des émotions esthétiques et sensuelles, cette pure beauté pour laquelle on se damnerait, c'est aussi comme ça que j'essaye de m'exprimer dans mon travail.

Chère Claire, je voudrais vous peindre à nouveau.

jeudi 28 novembre 2013

Artelibre

La galerie en ligne Artelibre en Espagne, m'a offert de figurer dans leur catalogue annuel des artistes réalistes les plus représentatifs. Couverture cartonnée avec jaquette 270 pages. J'en fut honnoré. Voici mes pages.











Poets and artists N° 50

J'ai l'honneur et la joie de figurer au sommaire du numéro 50 de la revue Poets and artists.







mardi 23 juillet 2013

Great art in ugly rooms.

Connaissez-vous le tumblr http://greatartinuglyrooms.tumblr.com/ ? La personne qui s'en occupe m'a demandé la permission d'utiliser une de mes images. Quel honneur!

http://greatartinuglyrooms.tumblr.com/

mercredi 22 mai 2013

Paul Laurenzi

Paul Laurenzi expose enfin à Paris! Venez le rencontrer lors du vernissage de l'expo collective à laquelle il participera à la Condorde Art Galerie le vendredi 31 mai à 19 heures. L'exposition se prolongera jusqu'au 24 août 2013.

Je suis un grand fan depuis des années et hier j'ai eu l'honneur de le rencontrer à son atelier. J'ai pu y voir les toiles qu'il exposera à Paris ainsi que plusieurs autres toiles en cours. Ce fut un grand plaisir et un grand privilège.


Un aperçu des toiles qui seront exposées.